les crayons de Mado

les crayons de Mado

Tu veux ma photo ? ;)


Tu veux ma photo ? ;)

 

Quand on travaille comme moi dans le figuratif, on peut recevoir deux sortes de commentaires :

 

_ Comme c'est beau ! On dirait une photo !

 

_ On dirait une photo, je ne vois pas l'intérêt !

 

Bien que le premier provienne « d'admirateurs » et le second de « détracteurs » , ces commentaires ne me font plaisir ni l'un ni l'autre.

 

Je prends toujours le premier avec gentillesse néanmoins car je sais que c'est une façon naïve d'exprimer un avis positif sur mon travail. De plus, cela me satisfait pleinement d'être une artiste « populaire »au sens premier du terme : qui plaît aux gens. Je n'intellectualise pas beaucoup mon travail, mes œuvres ne finiront pas au Louvre et je ne révolutionnerai certes pas l'art de mon époque. Me faire plaisir en créant et donner à voir le produit de mon travail suffit à mon bonheur.

 

 

 

La photographie est donc un excellent moyen de parvenir à mes fins. J'y ajoute les capacités de l'informatique car je vis avec mon temps,; ) !... Les études préliminaires, je ne les fais pas toujours

s r un carnet de croquis mais parfois aussi sur l'écran de mon ordinateur. Et mon meilleur allié est Photoshop !

 

La photographie est en quelque sorte un point de départ, c'est d'elle que naît l'idée qui finira sur le papier. J'en prends des centaines, ma famille ou mes connaissances m'en apportent aussi maintenant « pour mes dessins ».Je les regarde, je le recadre, je les « bidouille ».Sur 100 photos, j'en rejette 99,9 ! Ceci posé, je ne reproduis pas, ou très rarement, le réel tel qu'il apparaît sur les clichés.

 

En somme, il ne faut pas confondre l'outil et la manière. Ma manière de dessiner peut être qualifiée d'illusionniste ( elle procure l'illusion du réel), de naturaliste ( elle imite la nature) mais le résultat n'est jamais la simple reproduction d'une photographie.

 

 

 

Les images ci-dessous montrent la photographie que j'ai utilisée au départ et le tableau qui en a découlé. Voyez par vous-même.

 

 

 

 

PS: Depuis que je m'essaie aux pastels, je découvre aussi d'autres manières de travailler.

La rapidité de ce médium, comparé à la lenteur des crayons, permet davantage un travail sur le motif.

Mais ceci est une autre histoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


31/05/2012
6 Poster un commentaire