les crayons de Mado

les crayons de Mado

Un papier transfert super


Un papier transfert à essayer

 

Un papier transfert super !

 

Dire que j'en avais dans mes tiroirs depuis des mois ! Je ne l'avais pas encore testé.

Eh bien, l'essayer c'est l'adopter, je le trouve excellent.

De quoi s'agit-il ? Du papier transfert Saral.

C'est un papier transfert sans cire qui fonctionne sur le même principe que le papier carbone.

On peut l'utiliser sur de nombreux matériaux et il existe en plusieurs couleurs.

 

 

Si vous êtes adepte du crayon de couleur, vous savez qu'il est difficile de dessiner directement sur son « bon » papier : sur du papier ordinaire, la gomme use trop le grain .Sur d'autres supports, Pastelmat ou Colorfix par exemple, la gomme ne peut même pas être utilisée.

 

 

Alors, à moins d'être un dessinateur qui ne se trompe jamais, il faut bien trouver des alternatives.

Je dessine toujours sur un calque, de cette façon je peux gommer autant que je le souhaite.

Ensuite, il faut transférer son dessin sur le « bon » papier.

Jusqu'ici, je repassais mes traits de crayon sur l'envers du calque, puis je positionnais le calque sur le support choisi et je repassais à nouveau sur mes traits pour que le dessin apparaisse sur le support (comme je l'explique dans l'article : « Au secours, je ne sais (presque) pas dessiner ! »)

C'est assez fastidieux, je n'aime guère cette étape. De plus, c'est salissant, le graphite ayant tendance à s'étaler un peu partout. Pire encore, quand on passe à la couleur, le bras frotte sur le graphite et certains traits disparaissent.

 

Cette étape peut-être grandement facilitée avec le papier Saral :

 

  1. On dessine sur le calque.

  2. On fixe ensemble: calque, papier Saral, support choisi.

  3. On repasse sur ses traits de crayon et le dessin apparaît sur le support exactement comme avec du papier carbone.

  

Plus besoin de gribouiller au graphite au verso du calque ! C'est un travail de moins et comme le dessin aux CC prend beaucoup de temps c'est plutôt une bonne nouvelle !

Autre avantage et non des moindres : les traits obtenus sur le bon papier se voient bien, ne s'effacent pas par frottement et ne salissent pas la feuille.

 

Quelques inconvénients tout de même :

 

D'abord le prix. Je le trouve un peu cher mais on peut le réutiliser plusieurs fois paraît-il.

 

Ensuite, il faut le tapoter avec une gomme genre mie de pain avant de passer la couleur car il se voit en dessous, même avec les couleurs foncées à l'inverse du graphite qu'on ne voit qu'à travers les couleurs claires. Il faut dire que je l'avais acheté en jaune en prévision de dessins sur du papier foncé. Il existe aussi en « graphite » et je vais l'essayer bientôt.

 

Enfin, je l'ai acheté dans un format assez peu commode quand on fait de « grands » dessins.( Tout est relatif, mais aux CC un 50 x 40 cm, c'est déjà assez grand ;) ).Le format que j'ai est de 30,7 cm sur 3,7 m . Donc, je dois le découper et l'assembler. Cependant, on peut aussi le trouver en grandes feuilles, format raisin environ, ce qui doit être plus pratique.

 

Vous pouvez voir ce que ça donne avec du jaune dans la rubrique :

 //les-crayons-de-mado.blog4ever.com/blog/photos-cat-677732-1948709032-microcosmos_wip___travail_en_progression.html

 

 


02/04/2012
1 Poster un commentaire