les crayons de Mado

les crayons de Mado

transférer ses dessins


Transférer ses dessins

Le crayon de couleur vous intéresse ? Cliquez sur le lien qui suit : c'est gratuit !

http://crayonsdecouleurlemag.jimdo.com/le-numéro-actuel/

 

 

Au secours ! Je ne sais (presque) pas dessiner !




Parmi les amateurs de Crayons de Couleur , il existe à mon sens deux catégories : les «dessinateurs » et les « peintres ». Si vous faites, comme moi, plutôt partie de la seconde catégorie, la perspective, les proportions, les croquis d'étude... sont autant d'écueils sur votre chemin qui peuvent parfois décourager.

Il existe fort heureusement un certain nombre d'astuces pour remédier à ce problème. Je me propose de vous en expliquer une (pas question de laisser tomber le dessin à main levée pour autant, vous pouvez toujours le travailler à part en prenant votre temps).

Les « grilles » ou « quadrillages » sont un moyen efficace de reproduire et surtout d'agrandir un modèle en respectant ses proportions. Cette méthode est employée par de nombreux artistes.
C'est, en revanche, long et fastidieux de tracer un quadrillage sur son modèle, puis de tracer le même quadrillage, à une échelle différente parfois, sur sa feuille de dessin, de dessiner les contours du modèle et d'avoir à gommer toutes ces lignes gênantes, qui, bien souvent, ne veulent pas s'en aller si facilement !

Je vous propose de contourner cet obstacle. Il faudra investir un peu au départ, mais le matériel que vous aurez construit vous durera plusieurs années.
Voici le matériel minimum que vous devrez vous procurer :


Une feuille de papier millimétré, format raisin (50 x 65 cm),
2 feuilles acétate* transparentes format raisin
Une feuille de calque format raisin
Un feutre fin qui sèche vite, type marqueur pour CD.
Une grande règle de 60 cm minimum.
(* ou film acétate : il s'agit d'une feuille souple et parfaitement transparente. On peut s'en procurer dans les magasins spécialisés en fournitures beaux arts.)

Placez votre feuille de papier millimétré sur votre plan de travail et recouvrez-la avec une feuille d'acétate. Fixez ces deux feuilles ensemble, elles ne doivent pas bouger.
Réalisez un quadrillage de 1 cm sur 1 cm avec votre marqueur indélébile.

Faites le même travail avec votre deuxième feuille d'acétate en réalisant cette fois un quadrillage de 2 cm sur 2 cm.

Placez la première feuille transparente sur votre modèle (qui ne doit pas être trop petit tout de même (15 x 20 cm minimum). Voici ce que vous obtenez :

 

 

 

Votre modèle est désormais quadrillé en 1 x 1 cm.

Vous allez maintenant l'agrandir deux fois (mon modèle de départ était de 20 x 15 cm, j'obtiendrai donc au final un dessin de 40 x 30 cm).

Placez votre feuille acétate quadrillée en 2 x 2 cm sur votre plan de travail, recouvrez-la d'une feuille de papier calque.

 

Fixez ces deux feuilles ensemble pour qu'elles ne bougent pas, comme ceci :

 

 

Tracez le rectangle qui contiendra l'image sur votre calque (ici, je trace un rectangle de 40 x 30 cm).

Case par case, reproduisez le modèle sur votre calque au crayon à papier. Sur le calque, vous pouvez gommer autant qu'il vous plaira.

Quand votre modèle est reproduit sur le calque, retournez le calque et repassez sur vos traits de crayon avec un crayon graphite gras type 3B ou plus. Le crayon est suffisant si vous reportez votre image sur du papier blanc ou clair.

Si vous utilisez du papier foncé, repassez vos traits de crayons avec un pastel clair, comme ici :

 


Maintenant, tournez à nouveau votre calque comme il était au départ.

Placez votre support (ici une feuille de Pastelmat très sombre) sur votre plan de travail et recouvrez-le avec votre calque (le côté pastel blanc est donc en contact avec le Pastelmat). Fixez ces deux feuilles ensemble, rien de doit bouger.

 

Si, c'est facile à suivre, essayer et vous verrez ! :)

Avec un crayon graphite ou un crayon de couleur, vous verrez mieux, repassez sur vos traits de crayons, sans trop appuyer pour ne pas marquer votre "bonne" feuille. Comme ceci :

 

 


Une fois ce travail terminé, retirez le calque,

Votre support est prêt !

Sur une feuille de Pastelmat sombre, cela donne à peu près ceci :

 

 

Oui, je sais, c'est moche...mais....

 

Maintenant, à vos crayons ! Car c'est là que commence le vrai travail et le vrai plaisir !

Et voilà, c'est fini :

 

J'ajoute un petit com' d'une copine sur le forum "crayons de couleur" :

 

Je suis en train de me dire que mon propos sur le dessin inconscient pourrait parfaitement rentrer dans ce cadre car c'est précisément une excellente approche pour dépasser ses craintes quant à son manque de maîtrise graphique

 

 

CQFD :)

 

 

 


 

 

 

 


20/03/2012
0 Poster un commentaire